Hack Ikea : plafonnier table Lack

Hack Ikea : plafonnier table Lack

Le but du hack de cette très célèbre table Lack est de créer un plafonnier à LED connecté capable d’éclairer en blanc froid, en blanc chaud, en couleur ou grâce à une multitude de diodes implantées en forme de galaxie spirale.
L’avantage de coupler blanc froid et blanc chaud c’est de pouvoir varier la chaleur de l’éclairage en mettant par exemple 50% de chaud et 50% de froid.

lack01

Il est possible de n’utiliser qu’un seul strip led d’une seule couleur, ou bien de mettre deux ou trois fois le même pour plus de luminosité et de se passer de la partie électronique. La partie électronique peut aussi être remplacée par un contrôleur de strip led du commerce avec télécommande.

Matériel utilisé :

  • Une table Ikea Lack de 55cm de côté
  • 2m de strip led 5630 blanc chaud (60 leds/m)
  • 2m de strip led 5630 blanc froid (60 leds/m)
  • 2m de strip led 5050 RGB (60 leds/m)
  • 61 leds blanches 5mm + les résistances adéquats
  • 2m de cornière PVC de 4cm x 2xm
  • 40cm de profilé alu
  • 4 équerres métalliques
  • Vis diverses
  • Alimentation 220V AC > 12VDC- 10 à 15A
  • Beaucoup de câble électrique 0.5mm² pour relier les LED et strip
  • 50cm de câble électrique H07RNF 3G1.5 pour relier l’alim à la fiche DCL.
  • Peinture blanche

Outils utilisés :

  • Scie sauteuse
  • Cutter
  • Pistolet à colle
  • Pince à dénuder
  • Fer à souder
  • Perceuse
  • Tournevis

 

Préparer la table

La première étape consiste à découper un carré de 45x45cm dans le dessous de la table et de vider son contenu alvéolé. Après un petit coup de ponçage pour éliminer les bavure, il faudra peindre en blanc les parties encore marrons pour une meilleur réflexion de la lumière.

lack07 lack06

Perçage de la spirale

C’est la partie la plus laborieuse et répétitive. Après avoir choisi un motif et la répartition des LED sur ce dernier il va falloir percer les dizaines de trous qui accueilleront les diodes en faisant attention que le diamètre soit pile poile du diamètre du corps de la LED et qu’elle soit bloquée par la collerette plus épaisse à sa base pour ne pas traverser, les placer par l’intérieur puis les sceller au pistolet à colle. Les câbler par groupe de 3 en série avec une résistance (180 Ohms pour des LED qui ont comme caractéristiques Vf (forward voltage) = 3.2V et If = 20mA).

lack03

 

Pose des strip led

Étape suivante, découper la cornière PVC en 4 partie et les visser tout autour du trou creusé dans la table, puis coller les strip led les un au dessus des autres en faisant le tour de la table.

lack04

L’alimentation

L’alimentation est une alim à découpage industrielle. Il faut calculer la puissance nécessaire attentivement en fonction des caractéristiques des strip led utilisés :

  • Intensité du strip led 5630 : 1.5A/m
  • Intensité du strip led 5050 RGB (en blanc) : 1.2A/m
  • Intensité totale des leds simples : 21×0.013A

Intensité totale = 2×1.5A + 2×1.5A + 2×1.2A + 21×0.013A = 8.7A

Ce sera l’intensité maximale dans le cas où on allume tout en même temps, ce qui fait une consommation d’environ 130Wh (avec une alim qui a un rendement de 80%)

 

Le Contrôleur

Principe

Le contrôleur est basé sur un microcontrôleur ATMega328p, celui qui équipe certaines cartes Arduino, donc un programme pour Arduino avec les librairies Arduino pourra être compatible avec. La carte peut également être reproduite sur une base d’Arduino.

Le principe est assez simple, il y a 6 canaux PWM avec des transistor Mosfet N. Attention de choisir un modèle avec un Vgs(th) faible en raison de la tension de 5V en sortie de l’atmega (car il sera alimenté sous 5V). Une faible valeur rds(on) est aussi recommandée. Un IRLZ34N, IRLZ44N ou IRF540N conviendra parfaitement.

Le récepteur radio est un module NRF24L01+ (ou NRF24L01p) qui coûte quelques dollars. Il est directement branché sur le bus SPI du microcontrôleur. Le module radio fonctionne sous 3.3V, donc un régulateur de tension est présent à ses côtés.

Concernant l’émetteur, il pourra être fait avec un autre module NRF24L01+ branché sur un raspberry pi par exemple avec une interface web.

 

Schéma et réalisation

lack_schema

 

La carte de contrôle terminée
La carte de contrôle terminée, ou presque… il manque deux borniers.

Fixation

La fixation est un peu artisanale. C’est un morceau de profilé alu sur lequel sont vissés deux groupes de deux équerres. Il est fixé au plafond par le crocher du boîtier DCL. Pour le suspendre il suffit de l’insérer en diagonale puise de tourner de 1/8ème de tours pour que la fixation se retrouve sur la largeur. Deux petits boulons servent à bloquer le plafonnier en venant tomber dans les trous de l’extrémité de l’équerre.

Fixation au plafond

Résultat final

lack02

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *