Archives de
Mois : février 2021

EnOcean partie 2: Branchement du TCM310

EnOcean partie 2: Branchement du TCM310

Le TCM310

C’est le cœur de la passerelle. Le module fourni d’un côté l’interface radio EnOcean bidirectionnelle, et de l’autre côté une interface série bidirectionnelle également. Il existe le TCM310 tout court qui fonctionne sur la fréquence de 868.300MHz et le TCM310U qui lui fonctionne sur la fréquence 902.875MHz.

La tension d’alimentation doit être comprise entre 2.6 et 3.6V, donc 3.3V est l’idéal et facile à trouver. Il en est de même pour RX et TX, des niveaux logiques hauts à 3.3V conviendront très bien. Attention donc d’utiliser un décaleur de niveau 5V <> 3.3V si vous le branchez sur une arduino fonctionnant sous 5V, contrairement au très populaire nrf24, il n’est pas tolérant 5V sur les GPIO.

L’UART fonctionne à 58 823 bit/s, mais la documentation dit que ça fonctionne très bien à 57 600 bit/s ce qui est nettement plus courant. La configuration de l’UART est 8N1, c’est à dire 8 bits de données, pas de parité (None) et 1 bit de stop.

Lire la suite Lire la suite

EnOcean partie 1: Premiers pas avec EnOcean

EnOcean partie 1: Premiers pas avec EnOcean

Préambule

Il y a quelques temps,  j’ai emménagé dans un nouvel appartement dans lequel était déjà pré-installé des volets roulants électriques et des éclairages commandés par des interrupteurs radio sans fils et sans pile. C’est plutôt cool vu que ça permet de mettre l’interrupteur là où on le désire très facilement. Ça fonctionne pas mal à condition de ne pas appuyer trop mollement sur le bouton afin que le système piezzo puisse générer assez d’énergie pour envoyer la trame radio.

Il y avait également dans l’armoire électrique une genre de passerelle avec une antenne et connectée en ethernet pour pouvoir piloter tout ça à distance, ça avait l’air cool… enfin ça avait l’air.
Pour l’utiliser, il fallait utiliser une application qui s’appelle Flexom, lente, très lente, utilisable que via le net donc pas en direct sur le réseau local, avec obligation de créer un compte en fournissant quelques données personnelles au passage sans parler du fait d’avoir le fil à la patte avec une société qui peut faire faillite du jour au lendemain et de se retrouver avec une apli qui ne fonctionne plus… bref le truc trop nul. Il suffit d’ailleurs de voir les commentaires sur les app store Android ou Apple.

Je m’attendais à avoir une genre d’API REST où c’est open-bar (avec néanmoins une authentification, c’est pas la fête non plus), pour ensuite pouvoir faire des scénarios avec mes différents objets connectés maison à base de nrf24.

Lire la suite Lire la suite